Lise Rose Creation

Elle chatonne le nez en l’air, elle porte des gilets crochetés par ses soins, elle invente des chapeaux réversibles, elle aime écrire des histoires biscornues… Nous vous présentons aujourd’hui la merveilleuse personne qui se cache sous les réalisations en chambre à air…

 

Qui es-tu?

Je m’appelle Lise Rose – Vanderpelen, je suis bruxelloise, maman de trois gentils monstres, employée dans la communication interne d’une asbl.
Attirée par l’art de l’aiguille et par tous les loisirs créatifs en général depuis toute petite, c’est tout naturellement que Lise Rose Creation a vu le jour. J’ai appris le tricot et le crochet en autodidacte, la couture ensuite. Les chambres à air arrivent après avoir changé la roue du vélo de mon fils…

Quelle est ta démarche ZD automatique?

Dès que j’ai eu une maison, nous avons débuté un compost. Ca paraît peut-être anodin mais à Bruxelles il y a 13 ans, ce n’était pas si courant que ça. Quand mes enfants sont en visite, il leur arrive de demander où est le compost et ils sont tout perdus si on leur répond qu’il n’y en a pas.

Raconte-nous la petite histoire derrière les chambres à air coquettes

Je pense que l’anecdote la plus drôle que j’ai à raconter sur la création de Lise Rose Creation, c’est le jour où je suis arrivée chez mes parents avec un énorme sac poubelle rempli de chambres à air trouées. Je les avais récupérées au Point Vélo de la gare du Midi et je les avais portées, si je n’ose dire, trainées dans le métro pour arriver chez mes parents. Je devais reprendre mes enfants chez eux. Je n’oublierai jamais leur tête quand j’ai expliqué ce qu’il y avait dans le sac et ce que je comptais en faire.

Les chambres à air prennent leur bain avant de passer à la machine … à coudre.

Retrouvez les chambres à air qui ne manquent pas d’air ici!

Suivez l’actualité de Lise sur sa page facebook 🙂